Cette section analyse les transactions par catégories socio-professionnelles des acquéreurs et des vendeurs.

L’analyse et l’interprétation des résultats requiert certaines précautions. D’une part, les catégories socio-professionnelles sont renseignées généralement dans la base en 42 postes (PCS 2003), mais le taux d’information est très hétérogène et il est nécessaire d’harmoniser en 8 postes des groupes socioprofessionnels (PCS 2003). De plus, ne sont conservées dans l’analyse que les transactions où la CSP des acquéreurs et vendeurs est simultanément (et correctement) saisie. Cela représente entre 67 et 91 % des transactions référencées pour Paris en fonction des millésimes des transactions et du type de bien (maisons ou appartements), entre 36 et 87 % pour Lyon, entre 22 et 91 % pour Avignon. La qualité de cette information essentielle pour comprendre les régimes de marchés est très dégradée pour certaines localités.

Qui plus est, la saisie des CSP à la discrétion des notaires est parfois aléatoire : en témoigne la surreprésentation de catégories floues comme “professions intermédiaires” dans la saisie des achats ou des ventes, qui peut avoir un effet d’entrainement avec une sous-représentation des CSP proches comme les employés ou les artisans.

Paris




Télécharger les .png associé




Télécharger les .png associés (.zip)