L’analyse porte ici sur l’évolution des prix moyens au m² par type de bien (maisons ou appartements). Ces prix sont calculés en réalisant la moyenne des prix au m² observés par commune d’appartenance et par année.

Les communes enregistrant moins de 5 transactions par année ne sont pas représentées (seuil de confidentialité, robustesse des résultats).

La rupture de couleur des représentations cartographiques correspond à la médiane des valeurs renseignée sur l’ensemble de la période analysée à la commune (1998 - 2018). La discrétisation suivant la méthode des quantiles.

Pour les analyses croisées, les données pour l’Ile-de-France correspondent aux transactions opérées en 1996 pour 1998 ; et celles de 2003 correspondent à 2002.

Les représentations au carreau (1 km - seuls les carreaux peuplés sont représentés) présentent les prix moyens dans un voisinage géographique de 2km. Ce lissage spatial permet de s’affranchir de la maille territoriale et ainsi détecter les configurations spatiales essentielles qui structurent cet espace.

Paris